Campagne : Et si les IST pouvaient parler ?

Gonocoques, syphilis, chlamydiae, hépatites B sont des infections sexuellement transmissibles en recrudescence.

Parce qu’un certain nombre de ces infections ne provoquent pas de symptômes (signes visibles), on peut en être atteint sans se sentir malade.

Compte tenu de leurs conséquences en l’absence de traitements, l’Inpes et le ministère en charge de la santé souhaitent installer le réflexe du dépistage, en incitant massivement les personnes de 15 à 30 ans ayant une sexualité active à se faire tester.

Retrouvez les vidéos de la campagne

Plus d’infos sur : http://www.info-ist.fr

Ce contenu a été publié dans prévention. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.