« Le bénévolat, c’est donner du temps pour une cause »

A l’heure de quitter la vice-présidence, Pierre Delormel revient sur son engagement au sein de LMP.

Vous avez consacré beaucoup de temps à LMP, qu’en avez-vous retiré ?
Les différents postes que j’ai occupés m’ont permis de connaître à fond le fonctionnement de la mutuelle et d’apprécier le personnel pour sa gentillesse et sa compétence professionnelle. J’ai consacré beaucoup de temps à la mutuelle, celle-ci me l’a rendu en me permettant d’approfondir mes connaissances dans le domaine administratif, humain et mutualiste…

C’est aussi des rencontres ?
Oui, cela m’a également permis d’avoir un réseau relationnel avec les administrateurs lors des diverses commissions de travail et des conseils d’administration.
Ce n’est pas sans regret que je quitte le poste de vice-président, mais j’ai confiance dans les capacités du conseil d’administration en place et dans l’avenir de notre mutuelle.

En quoi l’engagement bénévole vous parait-il toujours important pour la mutualité ?
Je pense que le bénévolat, c’est donner de son temps pour une cause, c’est essayer d’améliorer une situation, un idéal que l’on juge utile et valable. Lorsque que j’ai eu du temps libre, il m’a paru logique de m’engager auprès des LMP. Au sein d’une mutuelle, le bénévolat favorise les échanges. Chacun apporte ses connaissances, cela enrichit le conseil d’administration.

Ce contenu a été publié dans gouvernance, témoignages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.